Mes recherches

Mes recherches se trouvent à l’intersection des relations internationales, de l’économie politique et de la théorie sociale.

Je m’intéresse au caractère social, culturel et politique du système économique international.  Mes travaux traitent de l’histoire de la gouvernance financière internationale au 20e siècle, des transformations des pratiques des organisations internationales telles que le Fonds monétaire international et la Banque mondiale, ainsi que du rôle du risque, de l’ambiguïté et de la vulnérabilité en relations internationales.

Actuellement, j’examine le phénomène de l’exceptionnalisme économique. Je cherche à comprendre dans quelle mesure les gouvernements ont répondu à la crise économique récente et aux crises précédentes en les déclarant des moments exceptionnels qui exigeaient la suspension des normes politiques et économiques libérales. En adoptant et modifiant certains concepts des études critiques de la sécurité, j’étudie les pratiques qui définissent la relation entre la norme et l’exception, le marché libre et la démocratie, ainsi que l’inclusion et l’exclusion dans l’économie politique mondiale.

Mes livres traitent du rôle central de l’échec en gouvernance mondiale, du rôle historique de l’ambiguïté en finance internationale, de l’économie politique culturelle et du retour du public en gouvernance mondiale.

Je suis une co-rédactrice du périodique Review of International Political Economy (RIPE).

Je suis aussi la coordonnatrice du Réseau en économie politique internationale au Centre d’études en politiques internationales à l’Université d’Ottawa.

Advertisements